1L1 – Séquence A – Michel Tournier

Michel TournierVendredi ou Les Limbes du Pacifique
Folio N° 959, 1967

Photocopies des extraits

Le personnage comme chemin vers la connaissance de l’humain


Objets d’étude
Le personnage de roman, du XVIIème siècle à nos jours

Lectures analytiques
Texte A pp 45 à 47                   « Une ère nouvelle (…) il s’était senti orphelin de l’humanité. »
Texte B pp 146 à 148               « Log Book. (…) son île administrée. »
Texte C pp 190 à 192               « La liberté de Vendredi (…) chacun de ses doigts. »
Texte D pp 251 à la fin             « La mort en cette île » à la fin.


Téléchargement de la séquence au format PDF
Séquence A – 1L1 – Michel TOURNIER

 

1L1 – Séquence B – Eugène Ionesco

Eugène Ionesco : Le Roi se meurt
Folio N° 361 – 1962

Photocopies des extraits

L’absurdité existentielle et sa représentation au théâtre


Objets d’étude
Le texte théâtral et sa représentation, du XVIIème siècle à nos jours

A – pp. 33-35 : « Sire, on doit vous annoncer… » à « Vous n’en trouverez plus, Bérenger »
B –  pp. 69-73 : « Je dis : tu as fait massacrer mes parents… » à « Ce qui doit finir est déjà fini. »
C – pp. 77-81 : « Non, on ne pleure pas assez autour de moi, … » à « Je sais, je sais. »
D – pp. 134-137 : « Je te guide, n’aie pas peur… » À la fin.


Téléchargement de la séquence au format PDF
Séquence B : Eugène IONESCO

1L1 – Séquence C – La Ville en Poésie


La Description poétique de la Ville

Photocopies
La ville comme révélation d’une vision poétique


Objets d’étude
Écriture poétique et quête du sens, du Moyen Âge à nos jours

Lectures analytiques

Texte A : Alphonse de Lamartine – La liberté, ou une nuit à Rome (extrait) – 1823
Texte B :  Victor Hugo – À l’arc de triomphe (extrait) – 1837
Texte C :  Émile Verhaeren – La Ville – 1895 – extrait 1
Texte D : Émile Verhaeren – La Ville – 1895 – extrait 2


Téléchargement de la séquence au format PDF
Séquence C – La Ville en POÉSIE

Téléchargement de la  Présentation culturelle de la ville
Téléchargement des Fiches auteurs de la Séquence C

 

Lecture des textes
texte A :

Texte B :

Texte C

Texte D

 

1L1 – Séquence D – Érasme

Érasme : Les Colloques
Le Père Abbé et la Femme Savante
(Texte intégral)
1518 – Traduction du latin de Victor DEVELAY, 1875.
Photocopies

Humanisme, satire et modernité chez Érasme


Objets d’étude
La question de l’Homme dans les genres de l’argumentation du XVIème à nos jours
Vers un espace culturel européen : Renaissance et humanisme

Lectures analytiques
Extrait 1 ligne 1 à 50.
Extrait 2 ligne 56 à 144.


Téléchargement de la séquence au format PDF
Séquence D – ÉRASME

1L1 – Séquence E – Marguerite Duras

Marguerite DURAS : L’Amant & L’Amant de la Chine du Nord
Photocopies des extraits

La réécriture autobiographique de Marguerite DURAS
Commentaires comparés


Objets d’étude
Le personnage de roman, du XVIIème siècle à nos jours
Les réécritures, du XVIIème siècle jusqu’à nos jours

Lectures analytiques comparées en vue de l’exposé (1 & 2, 3 & 4, 5 & 6)

  1. L’Amant (1984) :  « L’homme élégant (…) un brouillard, partout. »
  2. L’Amant de la Chine du Nord (1991) :  « Lui, c’est un Chinois (…) Elle n’hésite pas. »
  3. L’Amant :  « Les rencontres avec la famille (…) lui adresser la parole. »
  4. L’Amant de la Chine du Nord : « Le restaurant chinois. (…) le rire inextinguible des enfants. »
  5. L’Amant : « Des années après la guerre (…) » à la fin.
  6. L’Amant de la Chine du Nord :  « Des années après la guerre (…) » à la fin.

Téléchargement de la séquence au format PDF
Séquence E – Marguerite DURAS

PLANS de la séquence des réécritures / DURAS

Synthèse le roman et le film : synthèse AMANT

Mémoire complet sur le même sujet : L’Amant_Mémoire

 


Sortie à La Comète dans le cadre de la Séquence : Les Eaux et les forêts

ADC – Présentation des épreuves

Durée : 3 heures 30.
Coefficient : 3.

Pour les deux sujets, on attend du candidat la maîtrise de la langue, la clarté du propos, le soin apporté à la présentation matérielle.

Le candidat choisit l’un des deux sujets proposés :

Sujet 1

9170_592845007549961_8430211468564387962_n

À partir de documents textuels et iconographiques, le candidat doit inventer un projet personnel visant en totalité ou partie à la création d’une prestation, et mobilisant son expérience de jeune praticien du cirque. Pour justifier ce projet, il fait appel à deux disciplines choisies dans deux familles distinctes de techniques de cirque (famille acrobatique, famille aérienne, famille équilibre, famille manipulation et famille art clownesque).
En tenant compte des documents proposés, mais sans viser l’exhaustivité, ni aboutir à un produit achevé, le candidat présente un travail cohérent qui met en évidence ses connaissances et sa sensibilité artistique.

Compétences attendues

Le projet personnel doit manifester la capacité de création du candidat qui s’appuiera sur toutes les ressources de la scénographie (musique, éclairage, costumes et accessoires, rapport avec le public…).
Il doit s’efforcer de souligner l’architecture globale de la prestation sans viser un développement exhaustif.
Le candidat montre son aptitude à exploiter les documents proposés à partir d’une analyse et d’un choix pertinents.
Il doit pouvoir argumenter pour justifier ses choix artistiques.
Il s’agit de répondre à la fois aux consignes du sujet et aux exigences de faisabilité de la prestation quant aux capacités potentielles physiques, artistiques et à la gestion du temps.
Si le candidat propose croquis, schémas, collages, il veillera à les intégrer de manière cohérente à son propos.


Sujet 2

11060260_916672245022152_4145771154148576350_n

Le candidat doit mener une étude analytique de documents textuels et iconographiques ayant trait à un thème, à un objet d’étude ou à une question étudiés dans le programme. Cette étude doit reposer sur un choix pertinent opéré par le candidat dans ses connaissances historiques, culturelles et artistiques dans le domaine spécifique des arts du cirque, tout en manifestant une prise de position personnelle.

Compétences attendues

Le Candidat doit être capable d’opérer une sélection dans les éléments du programme, et plus largement dans sa culture du cirque, afin d’éclairer de manière pertinente son analyse et de présenter sa réflexion sous la forme d’un développement organisé.